Cabinet dentaire moderne Paris pour traiter sans douleur | Dr Weinman 9228
Jérôme Weinman Contactez nous
  Menu
 

Nos pratiques spécifiques

Les applications des nouveaux paradigmes dentaires selon le Dr Jérôme Weinman chirurgien dentiste à Paris et médecin dentiste à Genève

VIDEO INTERVIEW du Dr WEINMAN: Les 3 nouveaux paradigmes médicaux de ce début de XXIème siècle selon le Dr Weinman et leurs applications.


Que sont les soins sous sédation ou sous narcose?

sédations dentaires et narcose

Avez-vous encore envie de souffrir chez le dentiste ou préféreriez vous ne pas sentir les soins et même sa présence?   

Les protocoles de soins sous sédation ou appelés encore “narcose” en Suisse, permettent d’effectuer tous les types d’interventions sans aucune douleur ni aucune peur en étant « endormi » durant les soins, au fauteuil dentaire, par un médecin anesthésiste réanimateur.

Les techniques de soins sous sédations ou narcose sont les solutions idéales pour ne plus « souffrir chez le dentiste ».

Elles sont adressées à toutes les personnes désirant du “confort” et, a fortiori, pour celles et ceux qui ont “peur du dentiste” : Les personnes atteintes de “dentophobie”.

Si vous vous sentez faire partie de ces personnes à la recherche d’un protocole dédié à vos problèmes et taillé sur mesure, alors ces techniques de soins dentaires sous sédation peuvent vous intéresser:

Les personnes touchées par les problèmes de grand inconfort, voir de malaise, dans un cabinet dentaire se sentent exclues des protocoles de soins et se sentent “ingérables” par un dentiste omnipraticien n’ayant pas de solutions dédiées.

Il en résulte des grandes douleurs dentaires, mais aussi une grande solitude et détresse psychologique. Ce sentiment d’abandon est augmenté de l’aggravation du délabrement du sourire, laissée sans soin.

Une corolaire de la destruction du sourire et de l’image de soi, peut être une associalisation grandissante, avec pour conséquences de grands dommages collatéraux tant dans la sphère privée que professionnelle.

Les techniques de soins sous sédation ou narcose sont aussi idéales pour regrouper et compacter des soins chronophages dans de longues séances pour des patients éloignés des cabinets dentaires spécialisées des métropoles et aussi, pour les personnes surchargées de travail ou les mères de grandes familles.


Qu’est-ce que l’ère numérique?

ère numérique

Avez-vous encore envie que votre dentiste fasse votre diagnostic en observant une petite radio argentique à la lumière de son plafonnier?  

Le diagnostic dentaire moderne bénéficie actuellement de l’exploration dentaire initiale du patient par le bilan radiologique numérique en deux dimensions 2D et en trois dimensions 3D.

Le bilan radiologique en 2D et en 3D

L’imagerie médicale dentaire numérique se résume en deux types d’examens: en 2D et en 3D.

Les examens en 2D sont essentiellement la radio “panoramique” et le “bilan rétro alvéolaire long cone”. L’examen en 3D est essentiellement en dentisterie le “scanner cone beam ou CBTC”.

  • La radio “panoramique” est une radiographie plane 2D qui prend l’ensemble des arcades dentaires jusqu’au bout des mâchoires et une partie des sinus maxillaires. Il est très utile pour se repérer mais sa faible définition (même pour les meilleurs appareils numériques) ne permet pas un examens des dents en finesse, ni des ATM, ni des sinus de la face.
  • Le “bilan rétro alvéolaire long cone” est une radiographie plane 2D de chaque dents. Sa grande définition permet un examens des dents en finesse. Il est complémentaire du panoramique en ce sens qu’il permet de faire une exploration fines des caries dentaires et du niveau d’atteinte de l’os parodontal en cas de parodontite.
  • Le “scanner cone beam ou CBTC” est une radiographie en volume 3D qui prend l’ensemble des arcades dentaires jusqu’à l’Articulation Temporo Mandibulaire. Il inclus les deux sinus maxillaires, le sinus ethmoïdal et le sinus sphénoïdal (le sinus frontal est en dehors du champs classique dentaire, sauf si on veut une exploration des sinus de la face). Le scanner cone beam permet un diagnostic précis et exhaustif de toutes les infections dentaires ou des maxillaires invisibles classiquement en 2D (kystes, abcès, résorptions, sinusite, obstruction ostiales, etc.). Il permet un examens des dents en finesse en particulier lors de l’analyse endodontique (les canaux des racines dentaires). Il est totalement indispensable en implantologie et d’une façon général en chirurgie orale, ORL et maxillo-faciale. Les nouveaux scanner cone beam tridimensionnelle (3D) grand champ permettent de faire une exploration dentaire, maxillo-faciale et ORL parfaite en un seul cliché, avec une irradiation négligeable.  

Son efficacité rend le bilan dentaire exhaustif. Il est le prérequis obligatoire pour la recherche systématique des infections des maxillaires et de la sphère ORL cachées et, bien sûr, de tous les bilans préopératoires pour des interventions de chirurgies orales (implants dentaires, greffes osseuses etc.). 

En matière de recherche d’infections susceptibles de compromettre l’état de santé, il est un outil majeur et indispensable dans tout bilan exploratoire médical. Il permet une recherche de facteurs mortifères dans le cadre d’une exploration systématique préventive prophylactique en médecine général mais aussi dans le diagnostic et la recherche de cofacteurs de morbidité en médecine interne, cardiologique, neurologique entre autres. Voir le chapitre “santé et dents”.


La prise d’empreinte numérique avec la caméra intrabuccale 3D

L’ère numérique ne s’arrête pas au bilan exploratoire au moment du diagnostic mais désormais concoure à optimiser toutes les étapes du traitement dentaire.

La “caméra intra buccal de prise d’empreinte en 3D” (trois dimensions) permet d’optimiser les traitements de prothèse dentaire comme des inlay ou des couronnes en céramique. Les dents et toutes les arcades sont scannées avec une précision numérique grâce à la caméra intrabuccale.


Le work flow numérique 3D du cabinet dentaire au centre d’usinage numérique des prothèses dentaires.

Les empreintes numériques sont traitées dans des “centres d’usinage”, version moderne et numérique des laboratoires prothèses dentaire qui fabriquent avec une précision digitale les prothèses dentaires comme les inlay céramique, les couronnes céramiques, les bridges céramiques sur dents naturelles ou sur implants dentaires).

Ces prothèses dentaires de nouvelle conception sont fabriquées dans des matériaux modernes par des machines usineuses reliées aux ordinateurs. C’est la CFAO ou conception et Fabrication avec l’Aide de l’Ordinateur ou CAD CAM en anglais. Les laboratoires et des centres d’usinage avec qui le docteur Jérôme Weinman travaille sont en France à Paris.


Qu’est ce que le bilan sanguin et l’analyse biologique du patient?

Le bilan biologique par une simple prise de sang

Il permet de diagnostiquer bons nombres d’anomalies biologiques, des carences en vitamine et d’infections passées inaperçues. Le diabète, une carence en vitamine D ou un excès de cholestérol met en péril votre santé mais également la bonne cicatrisation des soins dentaires que vous envisagez de programmer, en particulier dans les protocoles de pose d’implants dentaires et/ou de greffes osseuses.

Notre conception du bilan initial dentaire et médical.

Les médecins doivent intervenir plus souvent dans la prise en charge dentaire initiale du patient et réciproquement les dentistes doivent participer pus souvent à la prise en charge médicale du patient par les médecins. Les médecins sont qualifiée pour faire des bilans biologiques et les dentistes pour faire des bilans des infections buccales en particulier radiologique.

La séparation entre la médecine humaine et la dentisterie ne doit plus exister. Le dentiste français est d’ailleurs appelé “médecin dentiste” en Suisse avec raison. Partout en Europe, la profession se spécialise de plus en plus. Des “orientations professionnelles” sont déjà de vraies “spécialités” dans plusieurs pays en Europe, comme l’orthodontie, mais aussi la chirurgie orale ou l’endodontie et la prothèse dentaire qui ne peuvent s’exonérer d’un bilan médical initial.

Nous avons besoin des médecins et réciproquement. Les infections dentaires non diagnostiquées augmentent dramatiquement les risques cardiovasculaires, le risque d’une naissance prématurée, le risque d’accentuer un diabète ou de contracter une maladie d’Alzheimer, etc.

Le bilan biologique, associé à une exploration 3D radiologique de qualité, est indispensable pour faire un diagnostic de votre état de santé général et dentaire. Il a de plus une valeur prédictive sur votre état de santé général.

Il permet de vous “remettre en forme” avant d’entreprendre des soins dentaires complexes.


Que sont les thérapies médicales et dentaires régénératrices grâce au PRP, au PRF et aux cellules souches?

dentisterie régénérative

Avez-vous encore envie de “laisser faire la nature” au risque que ce ne soit pas suffisant ou préférez-vous optimiser votre biologie et booster votre cicatrisation ?

Une simple prise de sang et la centrifugation de votre plasma selon des protocoles innovants permet de « booster » votre cicatrisation gingivales et osseuses:

Les nouvelles techniques d’ingénierie cellulaire par prélèvement sanguins autologues induisent une néo angiogenèse. En conséquence, le renouvellement cellulaire est stimulé et la régénération tissulaire est boostée.

C’est la clef de la bonne cicatrisation et du rajeunissement des tissus.

L’ensemble des protocoles chirurgicaux de chirurgie orale en dentisterie profite de ce nouveau paradigme que sont les thérapies médicales et dentaires régénératrices.

Le pronostic de succès des interventions comme la pose d’implants dentaires, les greffes osseuses et gingivales augmente considérablement. Tous les protocoles de chirurgie sont en train d’être modifiés à l’aune du principe novateur de médecine et dentisterie régénérative.

Les thérapies dentaires régénératrices grâce au PRF et PRP (France et Suisse) profitent également à de nombreuses autres spécialités médicales et chirurgicales.

Dans le domaines de la médecine et particulièrement dans celui de la “consultations de la douleur”, les tissus comme l’os, le cartilage et la peau peuvent se régénérer grâce à l’induction tissulaire provoquée par les PRF.

La médecine esthétique profite aussi de ces nouvelles techniques car la peau, les cheveux, les cicatrices se régénèrent également dans certaines conditions. Les PRF et les PRP sont une des clés de la médecine esthétique et régénératrice.

Aimeriez-vous « rajeunir » votre sourire avec uniquement vos propres cellules sanguines?  

Le principe biologique qui sous-tend ces techniques est un apport en concentration supra physiologique de facteurs sanguins autologues (votre sang). Cet enrichissement du site opéré en facteurs de croissance déclenche un processus d’inflammation naturelle mais non traumatique. Cela induit une néo formation de vaisseaux sanguins (angiogénèse) qui permet la croissance de tissus de cicatriciels totalement biologiques.  

Ces nouveaux protocoles ne sont pas une exclusivité dentaire, car ils profitent à toutes les chirurgies et thérapies médicales régénératives et réjuvénatrices. Ils permettent de forcer un tissu organique à se réparer par lui-même. Cette induction biologique du renouvellement cellulaire permet de diminuer les douleurs dues aux traumas ou au vieillissement mais aussi un rajeunissement esthétique des tissus de la peau. 

Cette nouvelle stratégie médicale et chirurgicale est un facteur novateur principal et déterminant dans le succès accru de l’ensemble des protocoles régénératifs de chirurgie orale.