19049
Jérôme Weinman prenons rendez-vous
  MENU

LE NOUVEAU PARADIGME DE L'ÉQUILIBRAGE DU STRESS OXYDATIF:
L'OSTEO-IMMUNITÉ

L’ostéo-immunité est un domaine de recherche qui se penche sur les interactions entre le système osseux et le système immunitaire. Historiquement, ces deux systèmes étaient étudiés de manière indépendante, mais il est devenu de plus en plus évident qu’ils sont étroitement liés et influencent mutuellement leurs fonctions.

LA DENTISTERIE RÉGÉNÉRATIVE EST UNE RÉVOLUTION MÉDICALE MAJEURE

La dentisterie régénérative constitue une avancée médicale incontestable. Globalement, “régénération” fait référence au processus par lequel un organe ou un tissu recouvre sa forme et fonction d’origine après une lésion. En revanche, “cicatrisation” est un aspect spécifique de la régénération, où le tissu ou l’organe est réparé, mais pas nécessairement dans sa forme d’origine. Le but principal de la “médecine régénérative” est d’encourager la restauration de tissus ou d’organes endommagés, visant à les ramener le plus près possible de leur état d’origine. La clé de cette approche réside dans l’utilisation des facteurs de croissance plaquettaires et des cellules souches. La “dentisterie régénérative” applique ces principes au secteur dentaire. Avec l’avènement de nouvelles méthodes chirurgicales d’implantation dentaire et de transplantation osseuse et gingivale, cette spécialité a pris une ampleur considérable. Le succès des implants dentaires et des prothèses dépend en grande partie de la capacité à régénérer les tissus osseux et gingivaux de la bouche. Les concentrés sanguins plaquettaires autologues ont bouleversé le monde médical. Ils permettent d’augmenter la concentration des facteurs de croissance, optimisant ainsi diverses interventions :
  • En dentisterie régénérative : L’ajout de PRP et PRF améliore considérablement les méthodes chirurgicales liées aux implants et aux greffes osseuses et gingivales.
  • En médecine esthétique : Le PRP ou PRF, lorsqu’il est injecté dans la peau, favorise la régénération tissulaire, offrant un aspect rajeuni au visage et stimulant potentiellement la croissance des cheveux si le patient a encore suffisamment de follicules.
  • Atténuation des cicatrices : Elle s’appuie sur le processus de régénération.
  • Douleurs articulaires : Des injections de PRP ou PRF peuvent aider à apaiser, voire éliminer les douleurs articulaires en favorisant la cicatrisation des tissus affectés.
Ainsi, la dentisterie régénérative, grâce à des avancées comme le PRP et le PRF, ouvre des horizons prometteurs dans le domaine médical.

Dentisterie régénérative et le potentiel des PRP et PRF

Au cours de la dernière vingtaine d’années, les avancées médicales ont mis en lumière l’importance d’exploiter la biologie intrinsèque du patient et la capacité naturelle du corps à se régénérer. Cela a grandement amélioré les résultats des interventions chirurgicales, notamment dans les reconstructions osseuses avant la pose d’implants. L’approche consiste à combiner les biomatériaux traditionnels avec des concentrés sanguins autologues tels que le PRP (Plasma Riche en Plaquettes) et le PRF (Plasma Riche en Fibrine).
La préparation du concentré sanguin autologue est relativement simple. Le dentiste effectue une prise de sang au sein même de son cabinet. Après une étape de centrifugation, on obtient un concentré riche en plaquettes qui renferme divers facteurs de croissance, y compris les protéines morphogénétiques osseuses (BMP2) et des cellules souches.
Introduire ces facteurs de croissance, leucocytes et cellules souches marque une révolution dans le monde médical, notamment dans les procédures chirurgicales et dentaires. Ce processus facilite et accélère la régénération tissulaire, en particulier la guérison osseuse après une chirurgie.