Bruxisme: les solutions contre le grincement des dents 13823
Jérôme Weinman Contactez nous
  Menu
 

le bruxisme, première causes du rapprochement des mâchoires

L’usure par le bruxisme PAR LE DR JÉRÔME WEINMAN, CHIRURGIEN-DENTISTE À PARIS ET MÉDECIN DENTISTE À GENÈVE.

Le bruxisme appelé aussi le grincement des dents est une maladie dite « silencieuse » qui se manifeste principalement la nuit pendant le sommeil (bruxisme nocturne) mais aussi la journée (bruxisme diurne).

La bruxomanie ou bruxisme, en particulier nocturne, est un comportement de défoulement psychique. La personne exerce des mouvements répétés et plus souvent inconscients la nuit, de friction et de pression excessive sur des dents. Le bruxisme se manifestent par des grincements des dents ou des claquements des articulations au niveau des oreilles. Cela peut causer de nombreux maux dont des migraines et des douleurs vertébrales et articulaires.

La bruxomanie use les dents. Cette usure peut être quasi-totale au bout de quelques années. C’est un comportement d’auto mutilation très destructeurs des organes dentaires. L’usure due au grincement des dents (bruxisme) réduit la hauteur des dents et donc rapproche les mâchoires l’une contre l’autre. La conséquence est un vieillissement précoce du sourire et aussi du visage par un relâchement des tissus mous de l’expression faciale.

Qu’est-ce que le bruxisme?

Le bruxisme (du grec brugmos βρυγμος « grincement des dents ») est une parafonction manducatrice soit par serrement des dents soit par des mouvements latéraux, nommé alors grincement de dents. Cette parafonction, au niveau évolutif sert aux enfants à éliminer leurs dents de lait. Elle disparaît généralement à l’apparition de la denture définitive. Elle peut se manifester chez le bruxomane pendant la journée mais plus souvent durant le sommeil pendant la phase paradoxale. Le bruxomane est alors généralement inconscient de son action et ne se réveille pas.

Ce « tic » est souvent une dysfonction due à un état de tension émotionnelle ou de stress intériorisé, de sorte qu’il est impossible à contrôler.

Il existe deux types de bruxisme

– Le grincement des dents du haut contre celles du bas. Les dents supérieures sont serrées contre les  dents inférieures et bougent d’avant en arrière (et vice versa).

– Le serrement des mâchoires. Le fait de contracter les muscles manducateurs en dehors de l’action de mastication requise (pendant les repas par exemple).

Ces  mouvements provoquent une usure des dents qui peut déclencher d’autres problèmes buccaux. En effet, les dents exercent une pression excessive sur les muscles, les tissus dentaires, les tissus gingivaux (mylolyses) et les structures de la mâchoire.


Les symptômes du bruxisme

Comment savoir si je souffre de bruxisme?

Pour la majorité des personnes, le bruxisme est une habitude inconsciente puisque le grincement se produit souvent lors du sommeil. Bien souvent, les personnes atteintes de ce mal apprennent qu’elles grincent des dents par leurs proches, qui entendent ce grincement la nuit.

Si vous pensez que vous grincez des dents, parlez-en à votre dentiste. Il peut examiner votre bouche et votre mâchoire pour y déceler des signes de bruxisme, comme une sensibilité de la mâchoire ou des zones abrasées et polies sur vos dents.

Les différents symptômes du bruxisme

Les personnes bruxomanes présentent souvent les mêmes symptômes:

  • Grincement ou serrement des dents
  • Dents usées
  • Émail dentaire usé
  • Sensibilité dentaire accrue
  • Rigidité musculaire
  • Douleur dans les joues
  • Douleurs dans les tempes
  • Douleur auriculaire
  • Maux de tête
  • Douleur faciale chronique

Les causes et les traitements du bruxisme

Les causes du bruxisme

Le bruxisme est une des causes principales de l’usure dentaire. Elle trouve une de ses origines principales dans le stress ordinaire.  

En effet, le bruxisme est souvent lié à un stress psychologique ou à un syndrome anxieux.

D’autres causes susceptibles d’être à l’origine du bruxisme ou de le favoriser sont entre autres :

  • Le mauvais alignement des mâchoires
  • La consommation d’alcool et de tabac
  • Les troubles du comportement
  • Les problèmes viscéraux

Les traitements face au bruxisme

Seul les conséquences et les dégâts occasionnés par le bruxisme sont traités. Le bruxisme lui-même ne se traite pas.

Toutefois, il est possible de gérer, limiter les épisodes de grincements des dents et donc éviter leur destruction.

Les éléments permettant la gestion du bruxisme et sa prévention:

  • Le port d’une gouttière de protection de nuit
  • L’hypnose et la psychothérapie afin d’aider à diminuer le stress causant le bruxisme
  • L’acupuncture et l’auriculothérapie
  • Minimiser la consommation de substances “psychostimulantes” (tabac, alcool, caféine, drogues…)
  • Le sommeil : éviter de dormir sur  le dos et minimiser le bruit dans la chambre
  • Les médicaments : certains permettent de diminuer la douleur musculaire et augmenter la relaxation pendant les périodes de grincements
  • Se détendre: écouter de la musique, lire, se promener ou prendre un bain. L’application d’une serviette humide chaude sur le visage peut aider à décontracter les muscles.

N.B : Cette habitude étant inconsciente, aucun des traitements évoqués ne peut garantir l’élimination du bruxisme.


Consulter un dentiste pour traiter l’origine de votre bruxisme

Le traitement du bruxisme dépend de l’origine du problème.

Par des questions et des examens soigneux de votre bouche, le chirurgien-dentiste détermine la source probable de votre bruxisme.

En fonction des lésions dentaires, votre chirurgien-dentiste peut suggérer:

  • Le port d’une gouttière de nuit absorbe les forces lors du grincement des dents les plus importantes. Ce traitement vise à limiter l’usure dentaire. Fait par le chirurgien-dentiste sur l’empreinte de vos dents, cet appareil recouvre les dents supérieures et leur évite de grincer sur les dents inférieures.