11457
Jérôme Weinman Contactez nous
Menu
 

Comment faire un blanchiment des dents ?

Le blanchiment des dents par le Docteur Jérôme Weinman, chirurgien-dentiste à Paris et médecin dentiste à Genève

blanchiment des dents

La dentisterie esthétique englobe différents traitements, dont le blanchiment dentaire. Le blanchiment des dents permet d’éclaircir la teinte de la dentition pour rétablir l’esthétique du sourire. Ce traitement est réalisé en une heure chez un professionnel de santé, ou bien chez vous en une à deux semaines.

Le Docteur Jérôme Weinman, chirurgien-dentiste à Paris et à Genève préconise plusieurs techniques de blanchiment des dents. Elles sont proposées à la suite d’un bilan du sourire.


Comment est réalisé le bilan du sourire avant le blanchiment des dents ?

Le blanchiment dentaire débute avant tout par un bilan bucco-dentaire. Ce dernier est indispensable pour obtenir des résultats probants. Le bilan s’effectue par une vérification des contre-indications éventuelles au protocole :

  • Caries ;
  • Gingivites ;
  • Parodontites.

L’analyse du sourire fait partie intégrante du bilan. Ainsi, il est important de noter que la coloration des dents a des facteurs multiples et variés :

  • L’hérédité ;
  • La prise de médicaments spécifiques lors de la formation des dents : les antibiotiques de la famille des tétracyclines, par exemple ;
  • La consommation quotidienne de café, de thé ou de vin ;
  • Le tabagisme.

Comment se passe le blanchiment des dents au cabinet dentaire ?

Le blanchiment dentaire au cabinet dentaire est la technique la plus rapide de toutes, car les produits utilisés contiennent une forte concentration d’actif blanchissant.

De manière générale, une séance dure une heure. Si la coloration des dents est trop accentuée, il est nécessaire de prévoir une seconde séance deux semaines plus tard ; les résultats n’en seront que plus probants.

Quel est le protocole du blanchiment dentaire au cabinet ?

La séance débute par la protection de la gencive. Celle-ci s’effectue grâce à un pansement en mousse photo-polymérisée. Une fois les gencives parfaitement isolées, un gel de blanchiment à haute concentration de peroxyde d’hydrogène est posé sur les dents.

Après l’application du gel, un faisceau de lumière active le produit par photo-activation. Cette opération est à renouveler toutes les quinze minutes.

Le blanchiment des dents au cabinet est très avantageux. En effet, l’éclaircissement est rapide, et la technique est sans danger pour l’émail dentaire.

Le protocole peut être combiné à une gouttière à porter à la maison. La gouttière est réalisée en prenant les empreintes des dents du patient ; le prolongement de l’éclaircissement est ainsi optimisé.

À noter : les couronnes dentaires en céramiques ne peuvent pas être blanchies. Si leur coloration est prononcée, il est nécessaire d’en poser des nouvelles.

Quelle est la longévité du blanchiment dentaire ?

Le blanchiment dentaire est durable. Il persiste plusieurs années. Cependant, l’hygiène bucco-dentaire et les habitudes alimentaires peuvent venir tacher une nouvelle fois les dents, même après un blanchiment efficace.


Comment porter une gouttière à la maison pour faire un blanchiment dentaire ?

Afin de prolonger le blanchiment des dents chez soi, le Docteur Jérôme Weinman réalise une empreinte de la dentition du patient dans son cabinet à Paris. Cette empreinte lui permet de concevoir une gouttière sur mesure. Le patient doit ensuite appliquer un gel blanchissant sur ses dents, et porter la gouttière une heure par jour pendant deux semaines. La durée du traitement varie en fonction des conseils du chirurgien-dentiste.


Quelles sont les habitudes à prendre pour maintenir des dents blanches après un blanchiment des dents ?

Plusieurs aliments sont à éviter durant la semaine qui suit le blanchiment des dents, parmi lesquels :

  • Thé, café, vin rouge, jus de fruits, sirops et sodas aux colorants ;
  • Fruits et légumes rouges (fraises, myrtilles, betteraves, tomates, etc.) ;
  • Agrumes (citron, pamplemousse, orange, etc.) ;
  • Caramel, réglisse, bonbons colorés ;
  • Certaines épices comme le paprika ou le curcuma…

Il est également interdit de fumer durant la semaine.

Une bonne hygiène bucco-dentaire est indispensable : il faut se brosser les dents après chaque repas. Boire de l’eau lors de la consommation d’aliments à fort pouvoir colorant évite également les taches dentaires.


Quelles sont les questions fréquentes à propos du blanchiment dentaire ?

Le blanchiment des dents comporte-t-il des dangers ?

Lorsqu’il est effectué chez un chirurgien-dentiste, le blanchiment ne comporte aucun risque. En effet, le risque principal du traitement est le contact éventuel entre le produit oxydant et la gencive. Au cabinet dentaire, la gencive est bien protégée : on élimine alors tout risque de contact. L’autre intérêt de réaliser son blanchiment dentaire en cabinet est de déceler si des soins dentaires sont nécessaires avant le blanchiment, ce qui élimine totalement les potentiels problèmes que pourrait causer le traitement.

Tous les blanchiments se valent-ils ?

Non, car les produits utilisés ont des concentrations, des temps de pose et des modes opératoires différents. En matière de technique, rien ne remplace l’expérience d’un professionnel de santé.

Le chirurgien-dentiste choisit les produits les plus adaptés et les plus efficaces pour réaliser le blanchiment dentaire.

Quelle est la longévité du traitement de blanchiment des dents ?

Une fois dépigmentées, les dents le restent pour de bon. Cependant, il est possible que les dents se recolorent à cause des tanins que l’on trouve dans le café, le thé, le vin ou le tabac. Il est également possible que la dentition perde de son éclat avec l’âge. Dans ce cas-là, il est intéressant de procéder à un traitement d’entretien rapide pour prolonger l’effet du blanchiment dentaire.

Quels sont les patients qui nécessitent un blanchiment dentaire ?

Les patients qui procèdent à un blanchiment ont généralement entre 20 et 60 ans. Leur sourire est vécu comme un handicap, tant au niveau personnel que professionnel. Ils sont désireux de retrouver un sourire plus lumineux.

Quelles sont les solutions pour pallier l’hypersensibilité dentaire post-blanchiment ?

Après une séance de blanchiment, la sensibilité dentaire peut être accrue. Elle peut être causée par une déshydratation post-traitement. Celle-ci disparaît naturellement au bout de quelques heures. Cependant, il arrive qu’elle persiste plusieurs jours après le traitement. Pour pallier cet effet indésirable, il faut utiliser un dentifrice enrichi au fluor et au nitrate de potassium.

Les gencives peuvent-elles devenir plus sensibles après le blanchiment ?

La déshydratation globale de la bouche lors du traitement peut rendre les gencives plus sensibles. Cette sensibilité se dissipe au bout de 48 heures maximum.

Quelles sont les contraintes post-blanchiment des dents ?

Le tabac est interdit pendant une semaine. Les aliments très colorés ou contenant du tanin sont contre-indiqués durant plusieurs jours : thé, café, vin, fruits à haute teneur en vitamine C…

Existe-t-il des alternatives au blanchiment dentaire ?

Les alternatives au blanchiment en cabinet existent. Il s’agit de produits vendus en pharmacie, parapharmacie ou grandes surfaces. S’ils sont plus accessibles, ils sont moins efficaces qu’un blanchiment dentaire chez un chirurgien-dentiste. En effet, ces produits comportent de faibles concentrations de peroxyde d’hydrogène ; l’éclaircissement est moins perceptible.