771
Jérôme Weinman Contactez nous
Menu
 
Vous êtes ici : Chirurgien-dentiste à Paris » Diagnostic esthétique et chirurgical » Simulation opératoire ROBODENT®

La simulation opératoire Robodent®

La chirurgie assistée par ordinateur permet de planifier l’acte, d’avoir un geste plus précis et de réaliser des lambeaux à moindre invasivité, donc d’améliorer considérablement les suites opératoires. La précision du report de la planification vers la cavité buccale, permet de maîtriser et de sécuriser la mise en place des implants. La visualisation tridimensionnelle autorise un choix optimal de la longueur, du diamètre, et du profil des implants.

Avec le système ROBODENT la prothèse précède la chirurgie, puisque la mise en place de la prothèse provisoire découle directement du guide radiologique qui a permis le positionnement des implants.

ROBODENT a été créé et développé à l’Hôpital de « la Charité » à l’Université de BERLIN par le Professeur BEER et le Professeur LUTH.


Le guidage chirurgical numérique grâce à la robotique digitalisée

La pose d’implants dentaires utilise les systèmes les plus novateurs de logiciels de planification et d’assistance à la navigation chirurgicale informatisée couplés à la robotique.

Un scanner de la mâchoire édentée (partiellement ou totalement) du patient est effectué. Il sera lu et analysé dans un logiciel spécifique permettant de planifier la pose des implants. Le chirurgien peut donc visualiser où et comment il posera les implants dont il aura identifié la taille et le type, et ce avant d’effectuer l’intervention.

Dans cette technique, il n’y a pas de guide physique qui permet l’assistance au geste chirurgical, mais un contrôle visuel virtuel permanent et en temps réel sur l’écran d’ordinateur du geste du chirurgien, en référence avec la planification.

Pendant l’intervention, grâce à un système de navigation assistée par ordinateur – correspondant à une sorte de « GPS chirurgical » – le projet implantaire virtuel sera reproduit fidèlement sur le patient.

Dans les protocoles implantaires utilisant la robotique, le chirurgien-dentiste dispose sur un écran d’une vision en temps réel et panoramique de la zone à implanter. Il n’y a plus de besoin de mettre à nu l’os de la mâchoire, donc d’ouvrir la gencive et de poser des points de suture dans la plupart des cas.

L’implantologie assistée par ordinateur offre une précision et une sécurité optimales et permet de transposer la simulation implantaire précédemment réalisée de l’ordinateur à la bouche du patient comme une sorte de contrôle “radar”.

L’utilisation de la robotique dispense d’inciser les gencives pour poser l’implant, minimisant ainsi considérablement les douleurs per et post-opératoires.

Une prothèse provisoire peut être mise en place immédiatement pendant l’intervention si les conditions de résistance des implants posés sont réunies.

Un système peut être cité en référence de cette stratégie développée par la société ROBODENT ®

Le matériel Robodent®

Il comporte:

  • une unité centrale PC contenant le logiciel de planification
  • une caméra de télémétrie de grande précision
  • un écran principal de contrôle tactile
  • un écran secondaire de contrôle situé près de la zone d’intervention
  • deux « trackers » optiques, un solidaire du patient, l’autre relié à l’instrumentation rotative.

Ce système permet de poser les implants avec une grande précision en visualisant des « cibles » sur un écran de contrôle.


Protocole type d’un traitement implantaire utilisant le système Robodent®

Premier patient:

La première patiente de ce film est Nicole qui a déjà subi trois greffes osseuses  pré-implantaires.

  • 1 – Greffes osseuses par ostéosynthèse sur la partie antérieure du maxillaire supérieur.
  • 2 – Un comblements de sinus à droite avec une greffe autogène avec un prélèvement osseux crânien pariétal.
  • 3 – Un comblement de sinus à gauche par une greffe autogène avec un prélèvement osseux au niveau de la tête de la crête iliaque.

Deuxième patient:

Ce patient n’a pas bénéficié de greffes osseuses pré-implantaires malgré une résorption osseuse très importante pour une raison de choix personnel.

Ces deux cas issus de deux stratégies pré-implantaires radicalement différentes sont malgré tout très bien gérés grâce aux nouvelles technologies.


Les vidéos

1. Introduction

Le système ROBODENT®.

2. Le scanner

Première étape, le scanner.


3. La planification

Deuxième étape, la planification.

4. La pose d’implants en clinique

Troisième étape, la pose des implants en clinique.


5. Pose d’implants sur un édenté partiel

Première intervention, pose d’implants sur un édenté partiel sous neurolept analgésie.

6. Pose d’implants sur un édenté total 1/2

Deuxième intervention, pose d’implants sur un édenté total sous anesthésie générale.


7. Pose d’implants sur un édenté total 2/2

Suite, pose d’implants sur un édenté total.

8. Pose de prothèse au cabinet sur un édenté partiel

La pose des prothèses au cabinet.


9. Pose de prothèse au cabinet sur un édenté total

Restauration du sourire par des couronnes céramiques après reconstruction de l’os et de la gencive.