4513
Jérôme WeinmanContactez nous
Menu
 
Vous êtes ici : Chirurgien-dentiste à Paris » Esthétique visage » “Plasma lift” : Les injections de PRP et PRF
Vous souhaitez partager les informations de cette page avec vos amis, cliquez sur les icônes ci-dessous
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Le “Plasma Lift” pour rajeunir la peau du visage

Le “plasma lift” et les injections de PRP ou “Plasma Riche en Plaquettes” ou “Platelet-rich-plasma” dans les lèvres et le bas du visage. Les techniques d’injection du visage de PRP, de facteurs de croissance cicatrisant pour rajeunir le sourire et le visage, sans peur ni douleur sous sédation.

La législation concernant les PRP diffère d’un pays à l’autre. Par exemple le PRP en France est interdit pour des indications esthétiques mais pas pour des indications curatives. Cette interdiction ne s’applique pas pour la Suisse. Il n’y a pour le moment aucune interdiction pour le PRF qui est un concentré sanguin totalement autologue, contrairement au PRP qui contient des adjuvants d’origine animal, en particulier un anticoagulant. Aux USA, ces interdictions n’existent pas jusqu’à plus amples informés. Nous recommandons aux lecteurs de s’informer sur la législation de sa région.

plasma lift prp

C’est aux Etats-Unis qu’on a baptisé le traitement « Vampire Lift » ou “Plasma lift” par référence au prélèvement sanguin. En fait, cette technique ne “lift” (tendre) pas mais aide a augmenter la qualité des tissus et aussi augmente leur potentiel de régénération cicatriciel.

Un traitement par PRP consiste à partir d’une prise sang à réinjecter son propre sérum concentré en plaquettes. Ce dernier se comportera à la fois comme un produit de régénération et de bio-stimulation et donc par voie de conséquence grâce à la prolifération cellulaire, de comblement.

Des injections autologues de facteurs de croissance et cicatrisants sériques contenus dans les plaquettes pour booster la régénération cellulaire et lutter contre le vieillissement prématuré des tissus.

Les injections de PRP (Plasma Riche en Plaquette) permet d’obtenir une régénération partielle ou totale de la peau plissée qui agit comme un comblement naturel des ridules. Cette méthode de rajeunissement du visage est totalement naturelle et constitue un bon complément à des traitements de réhabilitation globale du sourire et du visage.

Les injections de PRP (Plasma Riche en Plaquettes) utilisent les propriétés régénératrices et cicatrisantes des plaquettes sanguines. Il s’agit d’une méthode naturelle, 100% biocompatible, permettant une régénération cellulaire et réjuvénation cutanée. Il n’y a pas de risque connu d’effet secondaire notable. Le PRP étant issu de notre propre organisme permet d’éviter les rares effets secondaires que l’on peut rencontrer avec d’autres techniques (granulomes, infections).

Ce traitement est, bien sûr, réalisable également sans aucun problème dentaire.


Comment se passe une séance?

process PRP

Ce qu’il faut savoir, au préalable :

  • Lors d’une première visite, un diagnostic de la qualité de la peau est établi qui permet d’analyser précisément et objectivement l’état de la peau sur la base de plusieurs critères.
  • Le traitement se déroule généralement sur une période d’un mois et consiste en deux injections de Plasma Riche en Plaquettes à 21-28 jours d’intervalle.
  • Avant l’intervention, il faut impérativement que la zone à traiter soit démaquillée et sèche. La prise d’aspirine doit être évitée pendant les 24 heures qui précèdent la séance.

Le déroulement d’une séance “plasma lift”

Le procédé commence par le prélèvement de sang. Puis la centrifugation des tubes. La récolte du PRP précède son injection dans la zone a traiter.

  • Prélèvement du sang : La séance débute par une prise de sang : L’infirmière, remplit un à quatre tubes d’environ 8 ml, soit l’équivalent d’un prélèvement lambda dans un laboratoire d’analyses.
  • Centrifugation des tubes : Le dentiste esthétique utilise un matériel à usage unique, conçu pour prélever et réinjecter en toute sécurité. Les tubes sont placés dans une centrifugeuse pendant cinq minutes afin de séparer le plasma des autres éléments du sang.
  • Récolte du PRP et injection : Le dentiste le récupère ensuite dans une seringue stérile et le réinjecte là où c’est nécessaire autour des lèvres et ses régions connexes. Le traitement est réalisé en ambulatoire sous anesthésie de contact par crème EMLA.

Deux techniques de réinjection du PRP obtenu :

  1. Soit par des injections relativement profonde sous le derme en retro-injection,  comme pour injecter l’acide hyaluronique. Cette méthode stimule les fibroblastes du tissu conjonctif pour repulper les zones creusées.
  2. Soit par une méthode dite de « nappage mésothérapique » (injection superficielle dans le derme de petites quantités de PRP à l’aide d’une fine aiguille). Les injections en mésothérapie peuvent être pratiquée manuellement ou avec un injecteur électronique ou pistolet de mésothérapie en injectant de micro doses superficiellement sous la peau. Cette méthode stimule les cellules plus superficielle pour une régénération de la peau plutôt que du conjonctif.

Pour traiter les rides plus marquées, on peut aussi enrichir le plasma avec de l’acide hyaluronique pour obtenir un gel, un peu plus épais, donc plus efficace pour «combler» (filler).


Lors de la séance suivante, le traitement sera poursuivi sur le même mode.

A la fin de la période de traitement, 3 mois après la dernière injection, une visite de suivi sera planifiée afin d’évaluer le résultat et l’éventuelle nécessité de mettre en place un traitement d’entretien.

Il est recommandé d’effectuer des traitements d’entretien tous les 3 à 6 mois puis tous les 6 à 12 mois selon la qualité de la peau, l’âge et les antécédents du patient (exposition solaire importante, tabagisme).

Contrairement à ce qui se passe après une injection de comblement à l’acide hyaluronique, le résultat ne se voit pas tout de suite, mais s’installe progressivement dans les trois à six semaines qui suivent, le temps que les cellules commencent à travailler.

Les médecins et dentistes esthétiques préconisent deux ou trois séances espacées d’un mois, puis une ou deux par an en entretien.

Les contre-indications : cancer facial, maladies sanguines et auto-immunes, traitements anticoagulants, certains terrains allergiques…


Quelles sont les zones à traiter?

prp visage injection

Absolument toutes les zones qui le nécessitent peuvent être potentiellement traitées avec du PRP.

Les injections, quasi indolores, se font soit directement avec un seringue hypodermique, soit avec des pistolet de mésothérapie.

Une prise de sang permet de récolter entre 5 et 10 ml de PRP. Cette quantité suffit largement à traiter les lèvres et le bas du visage complet.

En fonction des indications, un protocole vous sera proposé : il faut prévoir en moyenne 5 séances rapprochées de quelques semaines, suivies de quelques séances d’entretien, plus espacées de plusieurs mois.


Quel est l’intérêt d’un plasma lift?

avant après prp visage

IMPORTANT : Ce sont les plaquettes du patients que l’on réinjecte ! Donc il n’y a aucun risque de contamination. C’est un produit absolument biologique qui a une réelle action de régénération sur tous les tissus. Fort connue depuis longtemps, ils sont utilisés en médecine traumatique essentiellement mais leur champs d’application ne fait que s’accroître.

Une injection de Plasma Riche en Plaquettes en médecine esthétique de la peau du visage est un traitement indiqué pour les patients qui souhaitent un rajeunissement et un embellissement («réjuvénation») de la peau du visage et de lèvres.

Mais pas seulement car il est utilisé en médecine esthétique pour le décolleté, le dos des mains et les zones dégarnies du cuir chevelu (alopécie).

Il permet en effet:

  • D’améliorer la texture, la densité et la luminosité de la peau (diminution des tâches brunes liées aux UV ainsi que des rougeurs)
  • De réduire les rides et ridules, les cernes
  • D’améliorer l’aspect des cicatrices d’acné ou des cicatrices post-traumatiques
  • D’augmenter la synthèse ou la régénération des fibres élastiques de la peau, du collagène

IMPORTANT :

La pratique des soins esthétiques du visage est régie par des législations qui diffèrent selon les pays.
La France et la Suisse par exemple ont des législations sensiblement différentes. 
Une qualification particulière est obligatoire pour pratiquer la médecine esthétique.
Dans certain cas, cette pratique est du domaine exclusive de la médecine esthétique et ne relève pas de celle des chirurgiens dentistes.
Les protocoles décrit dans ces pages sont une information généraliste destinée au public international et n’engage aucunement la responsabilité du Dr Weinman.

CONTACT  |  MENTIONS LÉGALES  |  PLAN DU SITE